Maison Martin Morel, créateur de Motifs depuis 1896

« Un siècle de motifs, témoignage

d’un patrimoine oublié. »

En 1896, Mr Martin Morel créait sa propre maison de création textile, dans la région de Lyon. A  partir de cette date, quatre générations de la Famille Morel se sont consacrées avec passion à la création de tissus imprimés.
Aujourd’hui, sous l’impulsion d’Emmanuel Foyatier, descendant de la famille, ce patrimoine français se réveille avec audace, faisant de Maison Martin Morel une des marques références de l’imprimé haut de gamme.

 

 « De la beauté du passé Maison Martin Morel crée la richesse du présent »

Le savoir-faire séculaire autour du motif de Maison Martin Morel confère aux créations
actuelles sens du détail et excellence, tandis que les archives familiales offrent la garantie d’imprimés uniques, originaux et emprunts d’histoire.
Maison Martin Morel fait ainsi revivre son héritage en créant des émotions qui s’inscrivent dans le quotidien. Nos créations apportent raffinement et personnalité à la femme d’aujourd’hui, libre et audacieuse.
Entre mode, Déco ou Accessoires, les motifs Maison Martin Morel sont repensés pour créer un véritable Art de Vivre graphique et onirique.
Bienvenue dans le monde en motifs de Maison Martin Morel.

Chronologie

1888 : Mr Martin Morel est
diplomé de l’école de Chimie
de Mulhouse

Chimiste aguerrit, Mr Morel maîtrise des techniques d’impression très évoluées pour l’époque, comme celle du rongé, qui consiste à apposer une composante rongeante sur un tissu uni afin de créer des motifs. Ce procédé s’applique par petites touches, ce qui explique les nombreux motifs en pointillés de la collection de Maison Martin Morel.

1896 : Mr Martin Morel ouvre son usine de création textile, dans les environs de Lyon :
Martin Morel and co

Construite sur un schéma habituel pour l’époque, adossé à l’usine se trouve la partie bureau et le domicile Mr Morel, le tout dans un joli parc arboré. Une grande pièce d’eau a été crée pour alimenter l’usine en eau pour les teintures.

Juillet 1899 : Création du motif Corail

Invitation à la rêverie sur une plage exotique, le motif Corail s’inscrit dans une période d ‘exploration du monde. Créé peu après la première publication de 20 000 lieues sous les mers, l’influence de Jules Verne et autres aventuriers de l’époque se ressent sur ce motif qui se révèle très contemporain.

Septembre 1900 : Elaboration du motif Wave

Motif maritime par excellence, ses courbes entraînantes nous embarquent dans des contrées lointaines, pérégrinations intellectuelles à travers les océans. Faux uni rappelant le reflet du soleil sur les vagues, ce motif se veut doux et vif, énigmatique et subtil.

1924 : Mr Morel passe la direction de l’usine à
son fils, Louis Martin, qui, ayant toujours grandi
dans cet environnement de création textile,
reprend le flambeau avec passion.

Janvier 1931 : Developpement du motif Damier

Un subtil jeu de point qui créé une mosaïque de damier. Renversé, le motif Damier devient un sommet enneigé, une invitation à une rêverie hivernale pleine de douceur. Le mélange sobre des couleurs apportent un raffinement discret à votre intérieur.

Mai 1932 : Le motif MFlower voit le jour

Motif phare de la collection Maison Martin Morel, cette rose revêt des allures arts déco. D’une géométrie parfaite, on se surprendrait à la sentir et la cueillir dans un jardin hors du temps. Un jardin où les fleurs se confondent avec l’art…

1962 : Le petit neveu de Louis Martin, André
Bourrat, prend la direction de l’usine.

1965 : Création du motif Jungle

Avec ses palmes enlacées, ce motif n’est pas sans rappeler les tableaux du douanier Rousseau. On se perd dans une jungle graphique, interprétation chimérique de paysages exotiques. Véritable invitation à la rêverie, vous voilà explorateur d’un monde oublié, celui de Martin Morel.

1967 : Les Motifs de Maison Martin Morel
habillent… Brigitte Bardot.

L’usine tourne alors à plein régime.

1973 : élaboration du Motif Paysage

Créé en plein pendant les années psychédéliques, le motif paysage promet un voyage hypnotisant. Cet enchevêtrement de vallées tout en rondeurs et en douceur, mène tout droit au pays du soleil levant. D’inspiration japonaise (la fascination pour l’art Japonais a connu un engouement sans précédent dans les années 70), cette balade par monts et par vaux saura séduire, que ce soit en déco ou en mode.

1982 : l’usine ferme ses portes

2013 : Emanuel Foyatier, descendant de la famille Morel, retrouve un véritable trésor dans l’ancienne usine de sa famille

Des milliers d’archives, de 1896 à 1980, des centaines de motifs, tous reflets d’une époque, n’attendaient que d’être révélés au grand jour. Il n’en fallait pas plus à Emmanuel pour faire revivre ces imprimés et imaginer une marque à la croisée de 2 époques, une rencontre entre passé et présent : Maison Martin Morel.

2014 : Emmanuel Foyatier crée la première
collection Mode Maison Martin Morel.

2015 : Maison Martin Morel et son créateur
Emmanuel Foyatier, remportent le prix talent de
mode à Lyon.

Ce prix permettra à Maison Martin Morel d’ouvrir sa première boutique à Lyon, au village des Créateurs.

Mai 2016 : Marion Cotillard porte le tee shirt
MFlower en couverture de Ciné Live.

2016 : Maison Martin Morel lance sa gamme de
décoration.

Dans sa démarche de faire du motif un Art de Vivre, Maison Martin Morel décline ses imprimés sur une collection Maison, avec des coussins, du papier peint, des rideaux et du tissu d’ameublement.

2016 : Maison Martin Morel crée son premier Patchwork.

Imaginé par l’équipe de designers textile de Maison Martin Morel, ce patchwork reprend différents imprimés phares de Maison Martin Morel. Quand la jungle rencontre les damiers et se fond dans les vagues, notre esprit vagabonde pour finalement retenir une composition chiadée et colorée. L’esprit du collage, véritable technique artistique du XXème siècle, est très présent sur cette création, transmettant ainsi 1 siècle de motifs, trésors légués par monsieur Martin Morel. Ces rencontres de motifs aussi atypiques qu’exceptionnelles font aujourd’hui partie des signatures qui ont fait le succès de Maison Martin Morel

Décembre 2016 : Maison Martin Morel ouvre son showroom parisien, au 12 rue Commines.

Situé dans le quartier créatif du haut marais, la boutique Maison Martin Morel fait référence à l’univers architectural de l’ancienne usine : une devanture végétale laisse place à un espace aux connotations industrielles (sol en béton, portants en cuivre et touches de bois brut). Enfin, la visite s’achève par une scène d’intérieure qui revisite de manière contemporaine le salon de Mr Martin Morel.

2017 : Maison Martin Morel élabore le motif Confettis

Après l’engouement pour le motif Patchwork, les designers textiles de Maison Martin Morel ont à nouveau sévit. L’esprit collage reste de mise, mais cette fois axé sur l’univers maritime, avec l’assemblage des motifs Wave et Corail. Une bien jolie balade au travers du siècle de motifs légué par Martin Morel.

2017 : Maison Martin ouvre sa boutique du 57, passage de l’Argue, à Lyon

Réputé pour ses marques aux savoir-faire ancestraux, Maison Martin Morel et ses créations séculaires, s’inscrivent parfaitement dans le paysage de ce passage.

2017 : Maison Martin Morel créé son studio de design textile

Fort de son savoir-faire séculaire autour du motif, Maison Martin Morel propose désormais les services de son Studio de design textile aux professionnels de la mode, du design et de l’architecture d’intérieur.


DECOUVRIR NOTRE OFFRE RESERVEE AUX PROFESSIONNELS

2017 : Maison Martin Morel habille les ouvreurs du théâtre des Célestins à Lyon…

…Et c’est le motif Corail, décliné en bleu nuit, qui a été retenu.
Quand à la désormais célèbre coupe Teddy de Maison Martin Morel, c’est son côté pratique, intemporel et uni- sexe qui a tout de suite plu à l’ équipe du théâtre des Célestins.

2018 : Maison Martin Morel signe la décoration de la Villa Tri Men

Maison Martin Morel signe la décoration de son premier Hôtel La Villa Tri Men. C’est tout un univers maritime et empreint de poésie, qui a été développé par Maison Martin Morel, en étroite collaboration avec Sandrine Gouin, décoratrice de l’agence Bastie